Freebox Server (Pop V8/ Delta V7 / Revolution V6 / Server Mini 4K)

  • État Nouveau
  • Type de tâche Anomalie
  • Catégorie Non trié
  • Assignée à Personne
  • Système d'exploitation Tous
  • Sévérité Basse
  • Priorité Normale
  • Basée sur la version 4.3.4
  • Due pour la version Non décidé
  • Date d'échéance Non décidé
  • Votes 0
  • Privée Non

FS#35019 - très forte instabilité WiFi dès mise en route des répéteurs Pop. Wifi inutilisable.

J’ai testé le répéteur POP dans deux maisons différentes. Une config avec un seul répéteur, et une config avec 4 répéteurs.
Dans les deux cas, énorme instabilité du wifi (déconnexions plusieurs fois par jour) de tous les équipements, et débits souvent extrêmement lents.

au départ j’ai pensé aux changements aléatoires d’adresse MAC des android et iPhone récents, mais, même reconfigurés en MAC statique, le problème persiste.

Faute de moyens de diagnostic sur les POP (tables de routage des trames, CPU), impossible de diagnostiquer le problème, mais cela ressemble diablement à un problème de bouclage.

La version des POP est 1.5.15. Les SSID sont répliqués sur tout le réseau (config par défaut au déballage).

Si quelqu’un dispose de commandes pour afficher les tables de routage ethernet, niveau CPU, etc... je suis ingénieur télécom je peux tenter un diagnostic. Le reboot des POP améliore le problème mais très temporairement, c’est très clairement un Pb lié au POP. La connectivité WiFi est dans tous les cas bien meilleure avec tous les POP éteints que dès que un POP est allumé (dans la zone de couverture de la Freebox, bien sûr).

Cette tache ne dépend pas d'autre tache

D.-C.M. (Freemagician)
mercredi 9 juin, 2021 16:45:12

Je reste persuadé que la solution du MESH, c’est FONDAMENTALEMENT LA PLUS GROSSE MERDE MARKETING de ces dernières années.
Ca marche dans certains cas, oui.... mais pas toujours.

La raison est très simple... le MESH renvoie tout sur un point d’accès primaire, donc cela stresse ce point d’accès, c’est TOTALEMENT ridicule car ca crée un goulet d’étranglement.
La solution la meilleure reste de paramétrer des points d’accès autonomes multiples (mais avec les mêmes identifiants d’accès) placés en différents endroits de la maison.
Chaque point d’accès étant reliés sur un port ethernet différent de la Freebox... mais ça implique d’accepter de faire un peu d’effort et de passer des câbles ethernet.

Du reste aux dernières nouvelles il est impossible de paramétrer les répéteur pop en point d’accès autonome.
Des demandes ont déjà été faites en ce sens, mais les développeurs sont têtus et veulent absolument vendre leur saloperie de MESH, alors qu’il faut donner à l’utilisateur une option en fonction de la situation personnelle de chacun et cesser de vouloir à tout prix IMPOSER une solution et une seule à l’utilisateur.

Le CPL est aussi une vraie cochonnerie. Vendue comme une solution miracle... la vérité est que ça ne marche qu’en fonction des cas. Le CPL a pour inconvénient de balancer des parasites qui perturbent les appareils hautes fidélités, en plus la durée de vie des boitier CPL est assez courte. Souvent au bout de 10 ans ils lâchent car les condensateurs d’isolation vieillissent. Sur certains produits de marque douteuse, ca peut durer moins de 10 ans.

NB : passer des cables ethernet et les fixer discrètement sur le bas d’un mur, c’est tout à fait faisable.... c’est juste la fainéantise des utilisateurs modernes qui les empêchent de faire un peu de bricolage.

rr (rr)
vendredi 18 juin, 2021 16:52:58
la durée de vie des boitier CPL est assez courte. Souvent au bout de 10 ans ils lâchent car les condensateurs d’isolation vieillissent

Heureusement, chez Free, ils restent sous garantie, tant que tu es abonné ;)

cela stresse ce point d’accès, c’est TOTALEMENT ridicule car ca crée un goulet d’étranglement.

Au bout de toutes les connexions, il y aura un accès à la freebox (qui peut être fait en wifi, ou en ethernet).
Et oui, si la box n’est pas assez puissante, elle deviendrait le goulet d’étranglement

La solution la meilleure reste de paramétrer des points d’accès autonomes multiples (mais avec les mêmes identifiants d’accès) placés en différents endroits de la maison.
Chaque point d’accès étant reliés sur un port ethernet différent de la Freebox... mais ça implique d’accepter de faire un peu d’effort et de passer des câbles ethernet.

D’accord avec toi, c’est la solution optimale !
D’ailleurs, les répéteurs freebox le proposent : si tu les branches en ethernet au server, elles deviennent émetteur wifi

Par contre, ta réponse est quand même hors sujet, par rapport au problème remonté, non ?

Chargement...