Freebox Server (Pop V8/ Delta V7 / Revolution V6 / Server Mini 4K)

  • État Nouveau
  • Type de tâche Évolution
  • Catégorie LAN
  • Assignée à Personne
  • Système d'exploitation Tous
  • Sévérité Moyenne
  • Priorité Normale
  • Basée sur la version 4.2.9
  • Due pour la version Non décidé
  • Date d'échéance Non décidé
  • Votes 0
  • Privée Non

FS#34476 - Porquoi avoir implémenter rdate et pas ntpd?

Bonjour/bonsoir après un scan de ports avec nmap je vois donc que la freebox a le port 37 en mode filtered (port utilisé par rdate):

https://en.m.wikipedia.org/wiki/Rdate

Screen du scan:

https://i.postimg.cc/xjzkHLWz/20210406-202254.jpg

Maintenant ma question est, pourquoi avoir opté par ce daemon? Pourquoi ne pas avoir opté pour ntp, ntpd,openntp, chrony ?

Selon ce que j’ai pu lire rdate a une précision a la seconde près alors que ntp est bien plus précis que sa. Sans parler du faite que rdate est vraiment très vieux, pourriez vous les devs m’expliquer pourquoi avoir implémenter ce daemon sur les freebox?

Cette tache ne dépend pas d'autre tache

Neustradamus (Neustradamus_)
dimanche 11 avril, 2021 14:26:41

Il y a de toute façon un problème avec l'heure atomique car il y a un problème à chaque changement d'heure.

Alexis (kaxapo)
lundi 12 avril, 2021 13:49:28

@Neustradamus en tout cas les routers TP-Link ,Linksys, Cisco etc etc eux il's ont implémenter le NTP depuis des années. Sous freebox on ne sais meme pas comment la synchro de l'heure est faite, on a meme pas le choix de changer de serveur NTP comme les routers cités plus haut.

D.-C.M. (Freemagician)
lundi 12 avril, 2021 16:12:07

1) Il y a bien un serveur NTP sur la Freebox

Sous votre poste Windows par exemple, vous allez sur la boite de dialogue avancée de réglage de l'heure, sur l'onglet qui contrôle le temps internet, remplacez l'adresse du serveur NTP par défaut (généralement time.windows.com), par l'adresse IP privée de la Freebox, vous lancez une synchro, et normalement ça fonctionne. Parfois sous Windows vous avez un message d'échec sur la toute première tentative de synchro d'un nouveau serveur, vous relancez à nouveau une synchro et normalement ça fonctionne, le serveur est définitivement pris en compte.

Je viens de tester sur mon système Linux, le serveur ntp de la Delta est reconnu sans aucun problème, et ça fonctionne depuis des origines de freebox OS Maintenant l'inconvénient est que le serveur est uniquement local, donc c'est utile uniquement pour les PC fixes, pour les notebooks il faut utiliser les serveurs NTP publics

Veuillez noter que le protocole NTP ne connait que le temps UTC, NTP ne gère pas les fuseaux horaires, ça se règle à un autre niveau

2) Il ne peut pas y avoir de problème d'heure atomique sur la Freebox. L'heure dite atomique c'est en fait l'heure universelle qui est le résultat d'une moyenne d'un réseau mondial d'horloge atomiques primaires coordonnées par l'observatoire de Paris qui est responsable de la fixation de l'heure universelle mondiale dite UTC. Il n'y donc pas 36 000 heures UTC, il n'y en a qu'une seule (GMT est l'ancienne terminologie qui fait référence à un ancien protocole de fixation du temps universel, désormais remplacé par l'UTC)

Les systèmes UNIX, comme Windows et n'importe quel autre système TRAVAILLENT toujours en temps universel.
Les horodatages sont toujours effectués en temps universel. En revanche l'horloge du BIOS d'un PC peut être en heure locale ou en heure universelle, même si la bonne pratique est de mettre l'horloge du BIOS en UTC. Que ce soit sous Windows ou les systèmes modernes Linux il y a un paramètre qui indique au système d'exploitation si l'horloge matérielle est UTC ou locale. A partir de ce paramètre le système déduit l'heure UTC pour effectuer ses horodatages.

Par défaut Windows est paramétrée en BIOS heure locale, ce qui a longtemps foutu la merde avec les dual boot Linux qui ont longtemps exigé que l'horloge BIOS soit en UTC.
Sous Windows, il y a un paramètre de base de registre où on peut lui indiquer que l'horloge BIOS est en UTC, de la sorte, elle restera toujours en UTC, et ça ne pose plus problème avec les dual boot Linux. Entre temps, les systèmes Linux modernes ont fini par converger en proposant eux aussi l'option BIOS heure locale, mais encore une fois la bonne pratique c'est de laisser le BIOS en UTC

3) Fuseaux horaires

Que ce soit sous Windows ou Linux des fichiers racine de fuseaux horaire sont régulièrement mis à jour décrivant précisément si nécessaire la bascule heure d'été et d'hiver... mais encore faut-il que les systèmes soient bien mis à jour régulièrement.

C'est au niveau des paramètres de comptes utilisateurs que l'on définit le fuseau horaire dudit compte, ça n'a rien à voir avec le protocole NTP
La procédure varie selon les systèmes d'exploitations, mais pour simplifier que ce soit sous BSD ou Linux, de façon ultime on peut fixer ce fuseau dans le fichier de paramétrage de session shell bash ou csh (ou autres)

Les paramètres shell utilisateurs sont prioritaires sur tout autre réglage. Par exemple sous BSD, on peut paramétrer un fichier qui définit globalement des fuseaux horaires par défaut en fonction de la langue du compte qui ne sera pris en compte que si l'utilisateur n'a rien paramétré dans ses paramètres de session shell.

Une fois logué dans votre session linux : si vous tapez "date", le système va vous renvoyer l'heure et la date avec SYSTEMATIQUEMENT le fuseau horaire paramétré, en général CEST pour l'heure locale en France. Donc il n'y pas d'ambiguité.

Lorsque vous listez des fichiers, toutes les dates et horaires affichés dans le shell comme les heures d'accès, de modifs, sont recalculés pour s'afficher en heures locales, puisque le système a codé en dur de l'UTC et uniquement de l'UTC pour être en mesure de basculer sur n'importe quel fuseau horaire d'affichage par la suite.

Donc en effet, sur des appliances comme des points d'accès qui ne contiennent qu'un système Linux très allégé, ces fameux fichiers ne sont pas forcément présents car ça requiert par définition un accès permanent à Internet pour les télécharger. Pour la Freebox, c'est à Free de créer ces fichiers et de les diffuser.

4) Y a-t-il un problème sur la Freebox ?

Oui et non
Nous sommes tous d'accord que l'heure affichée sur l'écran de la Freebox (et pas dans l'interface Freebox OS) est en heure locale, et ça toujours été ainsi... et que sauf peut-être une, ou deux fois dans les débuts de Freebox OS, il n'y a jamais eu de souci, les bascules heure d'été, heure d'hiver se sont toujours faites sans aucun problème.

Donc... ça signifie que le système racine Linux de la Freebox fonctionne correctement, les fameux fichiers de fuseau sont bien mis à jour, mettez vous une fois pour toute dans la tête que Linux lui ne fonctionne qu'en UTC malgré ce qu'affiche la Freebox sur son afficheur LED.

Le problème réside donc ailleurs :

- c'est la routine qui attrappe l'heure et l'affiche dans l'interface HTML de Freebox OS qui a un souci (à la limite ça na pas plus d'importance que ça, c'est cosmétique)
- ce sont les routines qui gère le contrôle parentale qui semblent aussi attraper une heure erronée

En revanche, et sauf erreur de ma part, la planification horaire du Wifi fonctionne sans problème... mon Wifi se coupe bien à 21h00 bien que Freebox OS m'affiche à ce moment là 20h
N'utilisant pas le contrôle parentale, je ne peux personnellement confirmer ce bug qui a été reporté par une autre personne dans un fil distinct

NB : Au passage je vous conseille de remplacer sous Windows time.windows.com par ntp.obspm.fr (observatoire de Paris), bien plus fiable

En effet time.windows.com renvoie a des serveurs NTP NIST (le NIST est un organisme de normalisation américain dépendant du département du commerce). Comme des millions de PC Windows à travers le monde sont paramétrés de la même façon par défaut, on aboutit à des saturations fréquentes de ces serveurs qui parfois pour certains tombent en rade quelques jours d'affilé sans répondre et votre PC se prend une demi heure de décalage vous ne comprenez pas pourquoi.

Ca n'arrive pas sous Linux, car les systèmes sont paramétrés par défaut pour interroger des horloges NTP situées dans le pays de l'utilisateur, le système de gestion NTP Linux est plus avancé en étant capable d'interroger un autre serveur si le premier ne répond pas. Ce con de Windows reste coincé sur le premier serveur NTP de la liste, même s'il ne répond pas, et ce truc n'a jamais été corrigé depuis Windows XP.

L'aberration de Microsoft ne peut avoir qu'une seule explication... c'est utilisé à des fins de collecte de données. Via les fichiers serveurs NIST j'ai l'impression que Microsoft en retire des statistiques d'utilisation de ses systèmes d'exploitation. Donc supprimez ces serveurs NIST à la con, ça pue la merde ou à tout le moins l'attitude de Microsoft pose sérieusement question.... paramétrer des millions de copies de Windows sur les mêmes serveurs NTP aux Etats-Unis, ça n'a pas de sens, et cette incohérence dure depuis plus de 30 ans.

Vous pouvez utilisez à la place les fameux pool de serveur NTP virtuel utilisés notamment par Linux :
0.fr.pool.ntp.org
1.fr.pool.ntp.org
...
...

0.de.pool.ntp.ot
1.fr.pool.ntp.org

etc

fr / de indique sans ambiguité que ces serveurs sont localisés en France ou Allemagne par exemple garantissant un temps de réponse optimal, et prévenant toute saturation.

Ou faites vous une liste de 5 serveurs NTP public français. Il y a l'incontournable ntp.obspm.fr, puis beaucoup d'universités, de centres de recherches (CNRS, INRA...) qui offrent un accès public à des serveurs NTP stratum 2 / 3

Neustradamus (Neustradamus_)
lundi 12 avril, 2021 17:19:01

Quand je dis l'heure atomique, je veux dire la synchronisation avec un serveur NTP, tel que "0.fr.pool.ntp.org".
Dans les routeurs, il y a une fonction pour le choix du fuseau horaire ainsi que l'option pour l'heure d'été/hiver "automatique" ou "manuel" (dernier week-end de mars et d'octobre dans la nuit de samedi à dimanche).

Chargement...